Présentation

En Algérie, deux habitants sur trois ont moins de 30 ans. C’est pour ces enfants et ces jeunes qu’en 2007, des associations algériennes et françaises ont décidé d’agir ensemble. Elles ont mis en place le programme Joussour qui signifie « passerelles » en arabe. Ce programme, appelé également PCPA Algérie (programme concerté pluri acteurs) réunit 119 associations et institutions algériennes et françaises. Elles s’investissent dans le développement d’initiatives en faveur d’enfants et de jeunes en situation d’exclusion sociale ou économiques ou porteurs de handicaps. Elles travaillent ensemble à un niveau régional comme à Béjaïa, Constantine, El Oued ou encore Oran. Elles développent des échanges thématiques sur le rôle des associations, l’insertion des jeunes etc. 

Joussour prône la concertation entre la sphère publique, les collectivités locales et le monde associatif, ainsi qu’un partenariat respectueux entre organisations de solidarité des deux rives. Au-delà de l’indispensable dialogue, le programme met l’accent sur la complémentarité de l’action associative avec les politiques publiques et sur la réciprocité dans les échanges entre associations. Ainsi depuis 2014, ses partenariats ont permis par exemple des coopérations avec l’Université d’Oran, avec des collectivités locales françaises comme Le Kremlin Bicêtre ou encore l’Association des Quartiers de Bordeaux. 

Projets

Société civile et pouvoirs publics : dialoguer et agir

6 PCPA sont en cours dans le monde.

PCPA Joussour

Découvrez notre site dédié
Cliquer ici

2 films au service de la reconnaissance de l'utilité sociale associative

En 2019, le PCPA Algérie a finalisé 2 films « Utiles-Joussour : des associations au service des citoyens » et « Entre nos mains – Joussour : jeunesses citoyennes engagées ». Sur la base de portraits de militants associatifs de différentes générations engagés sur des champs thématiques divers, ils permettent d’identifier les ressorts de l’engagement associatif et la manière dont il influe sur les parcours professionnels et de vie.

Les chiffres-clés
du programme (depuis 2008)

100
PROJETS
40000
BÉNÉFICIAIRES
100
OSC MEMBRES

Ce programme bénéficie de la contribution de l’Agence française de développement, du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, de l’Union européenne, de la Fondation Groupe RATP, de la Fondation de France et du soutien des donateurs du CFSI. En qualité d’Association Nationale Partenaire, le réseau Nada pour la défense des droits de l’enfant est responsable du portage administratif et juridique de Joussour en Algérie. Il est membre de droit du comité de pilotage.

logo-afd
logo-ministere-aff-etrangeres-2020
logo-fondation-ratp
logo-fondation-france
logo-nada

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.