Présentation

En Afrique de l’Ouest, bien que l’agriculture familiale fournisse entre 60 et 80 % de la nourriture consommée, ce sont les paysannes et les paysans les premières victimes de la faim, qui touche 36 millions de personnes dans la sous-région. D’ici 2024 celle-ci abritera plus du tiers de la population sous-alimentée de la planète : il y a urgence !

Créé en 2009 par la Fondation de France et le CFSI, le programme Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao) renforce la capacité de l’agriculture familiale – paysanne et durable – et des métiers artisanaux de la transformation, commercialisation et restauration, à nourrir les villes et les zones rurales. Chaque année, une vingtaine de nouveaux projets sont soutenus par le programme. 

En partenariat avec le Réseau des organisations paysannes des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa), le programme Pafao identifie et soutient des projets innovants centrés sur la connexion de l’agriculture familiale aux marchés domestiques et sur le « consommer local ».

Il s’appuie sur des organisations ouest-africaines en partenariat avec des organisations françaises ou européennes, mais aussi sur des réseaux paysans régionaux afin de contribuer à l’établissement de synergies entre territoires et d’animer une « mutuelle de la connaissance » sur le consommer local, qui se nourrit de la capitalisation des expériences.

En effet, face aux solutions industrielles développées depuis 50 ans, l’agriculture familiale reste un acteur majeur de la sécurité alimentaire. C’est elle qui sait produire l’alimentation consommée par les populations, offrir de l’emploi et mieux gérer les ressources naturelles. Elle nourrit 70 % de la population mondiale tout en ne consommant que 30 % des ressources agricoles, alors que l’agriculture industrielle est dans un ratio inverse. 

La relocalisation de l’alimentation répond à l’enjeu de reconnecter la production intérieure avec la demande intérieure dans un souci de souveraineté alimentaire. En Afrique de l’Ouest, il s’agit de « consommer national » en opposition à « manger importé ».

Projets

Tout savoir sur l'appel à projet Pafao

Chaque année, les dépôts de candidatures sont ouvertes de la mi-novembre à mars de l'année suivante

Lignes directrices

Pour consulter les conditions de participation
Cliquer ici

Résultats de l'appel à projet 2021

Les candidatures à l'appel à projet 2021 sont closes depuis le 23 février 2021

Appel à projets 2021

Pour consulter les résultats de l'appel 2021 et ceux des appels antérieurs
Cliquer ici

Le réseau Pafao et ses alliés

en Afrique de l'Ouest

Carte du réseau Pafao

Pour consulter la liste des partenaires et des projets soutenus par le programme
Cliquer ici

Les chiffres-clés
du programme (depuis 2009)

100
PROJETS
0
PAYS
100
PARTENAIRES
10
% DE
FEMMES

Ce programme bénéficie de la contribution de l’Agence française de développement, de la Fondation de France, de la Fondation Bruneau (sous l’égide de la Fondation de France) et de Seed Foundation – Pierson/Interepco Export. Le programme bénéficie également du soutien des donateurs du CFSI.

logo-afd
logo-fondationJMB
logo-seedfondation
logo-fdf

Le Réseau des organisations paysannes et de producteurs d’Afrique de l’Ouest (Roppa) est membre du comité d’orientation et de suivi.

logo-roppa

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.