Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Enfance et jeunesse en Algérie | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Enfance et jeunesse en Algérie

En Algérie, deux habitants sur trois ont moins de 30 ans. C’est pour ces enfants et ces jeunes qu’en 2007, des associations algériennes et françaises ont décidé d’agir ensemble. Elles ont mis en place le programme Joussour qui signifie « passerelles » en arabe. Ce programme, appelé également PCPA Algérie (Programme Concerté Pluri-acteurs) soutient ces associations dans la mise en œuvre de projets de qualité destinés à l’enfance en difficulté et à l’insertion des jeunes. Il permet également de renforcer leur rôle et leur crédibilité.

Joussour prône la concertation entre la sphère publique, les collectivités locales et le monde associatif, ainsi qu’un partenariat respectueux entre organisations de solidarité des deux rives. Au-delà de l’indispensable dialogue, le programme met l’accent sur la complémentarité de l’action associative avec les politiques publiques et sur la réciprocité dans les échanges entre associations.

Pour en savoir plus sur les actions financées par ce programme, découvrez le webdoc "Jamais t'goul c'est fini !"

Le programme en Algérie est financé par l'Agence française de développement, l'Union européenne, la Fondation de France, la Fondation RATP, les membres du PCPA Algérie et les donateurs du CFSI.