Au Togo, développement de la production céréalière locale

Au Togo

Au Togo, près de la moitié de la population des zones rurales a des difficultés pour se nourrir. Cette situation s’explique par des prix insuffisants pour les producteurs de céréales (maïs, riz, sorgho, soja). De ce fait, ceux-ci se voient obligés de vendre la quasi-totalité de leur production pour payer les frais liés à la santé ou à la scolarité, au détriment de leur alimentation.

En réaction, des groupes de paysans ont décidé de se rassembler au sein de 3 organisations paysannes (l’Union des agriculteurs de la région des Plateaux, l’Union des Groupements de Korbongou et l’Union Préfectorale des Organisations Paysannes de Sotouboua) soutenues par l’AFDI, organisation membre du CFSI. Aujourd’hui, 4 000 familles paysannes ont bénéficié de conseils, suivis de formations techniques. Elles ont accès à un micro-crédit qui leur permet de s’équiper pour mener à bien leurs cultures. Non seulement les rendements ont augmenté,  mais les organisations paysannes ont pu obtenir ainsi de meilleurs prix de vente pour les céréales produites.

Ce projet fait partie des initiatives soutenues dans le cadre du programme « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » porté par la Fondation de France et le CFSI. En 2010, le CFSI a attribué 49 891 € à ce projet pour une durée de 3 ans. 

Pour la continuité des actions du CFSI, votre soutien est indispensable, faites un don.

Autres projets dans la thématique

Au Burkina Faso : la commande publique au secours du consommer local
Le Burkina Faso fait partie des pays les plus pauvres au monde. Malgré les interventions du Gouvernement et des campagnes agricoles plutôt favorables, la population fait face à des taux de...
Covid-19 : mobilisons-nous pour la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest !
Au Burkina Faso, les citadins achètent leurs fruits et légumes au bord des routes ou dans les quartiers populaires. Avec les mesures de confinement, et alors que les récoltes battaient leur plein,...
Face à la crise Covid-19, il y a urgence pour les agropasteurs burkinabés
Dans les communes de Kaya et Boussouma, au nord du Burkina Faso, 300 agropasteurs, dont 200 femmes, sont en grande difficulté depuis la mise en place de restrictions de circulation et de...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.