FANYI, ou comment la création d’un label qualité relance la production de riz local en Guinée

FANYI

En Guinée, du fait de la fragilité économique des producteurs locaux, 30 % du riz consommé est importé. Afin de dynamiser la production de riz local, le Gret, membre du CFSI, travaille depuis 2010 avec ses partenaires à valoriser le riz étuvé de mangrove.

Cette culture, soumise aux grandes marées des estuaires de Basse-Guinée, n’a pas besoin d’apport d’engrais ni de pesticides. Ce riz est très apprécié des guinéens et se vend 25 % plus cher que les autres riz.
En 2014, la marque collective interprofessionnelle Böra Maalé Fanyi est créée. L’objectif est de valoriser ce savoir-faire et de s’adresser à un marché de niche : restaurants (les Jardins de Guinée, le Damier, le Patio…), supermarchés (Leader Price, Super Bobo, Alima…), mais aussi le Centre culturel franco-guinéen, la Papeterie centrale ou encore des particuliers.

Ce projet profite à de nombreux ménages ruraux impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation de ce produit. Plus spécifiquement, il a permis la création d’une organisation interprofessionnelle, le Réseau Böra Maalé, d’impliquer 17 unions ou groupements de producteurs. Enfin, en un an, 1 tonne 1/2 a été vendue sous la marque Böra Maalé Fanyi à Conakry.

Ce projet a bénéficié d’un financement du CFSI à hauteur de 30 000 € sur 3 ans dans le cadre du programme Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao) du CFSI et de la Fondation de France. Depuis 2015, il entre dans une nouvelle phase de développement de la marque Fanyi. Pour la continuité des actions du CFSI, votre soutien est indispensable, faites un don.

Autres projets dans la thématique

Au Sénégal : la crise Covid-19 pèse sur la capacité à bien se nourrir
Il y a un an, nous vous présentions un projet porté par notre membre SOL dont l’objectif est de lutter contre la malnutrition en valorisant les céréales locales. ...
Au Bénin : les parents d’élèves se mobilisent pour une alimentation locale de qualité !
Si la scolarisation des enfants progresse au Bénin (76 % achèvent le cycle primaire et entrent au collège), les cantines sont très rares et la mauvaise alimentation constitue un frein à la...
Face à la crise Covid-19, il y a urgence pour les agropasteurs burkinabés
Dans les communes de Kaya et Boussouma, au nord du Burkina Faso, 300 agropasteurs, dont 200 femmes, sont en grande difficulté depuis la mise en place de restrictions de circulation et de...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.