Au Congo Brazzaville : soutenir les producteurs de cacao

udemk-producteur-cacao-pcpacongo

Avec une production de 2 000 tonnes par an, la cacao-culture constitue un des atouts de développement socio-économique du département de la Sangha. Celui-ci compte 1 500 producteurs répartis sur 6 bassins de production (Souanké, Sembé, Ngbala, Mokéko, Pokola et Pikounda). En 2016, le PCPA Congo a soutenu une première initiative dans le but de créer une représentation collective des producteurs de cacao au niveau du département sous forme de plateforme associative (Plateforme des Associations des Producteurs de cacao de la Sangha, PAPROCAS). L’objectif de l’Univers des Défenseurs des Ecosystèmes de Miélé- Kouka (UDEMK) qui porte le projet est de défendre les intérêts du secteur auprès des pouvoirs publics et de peser sur les négociations commerciales avec les acheteurs.

Les producteurs sont confrontés à deux types de difficultés :

  • la première, la qualité du cacao produite n’est pas bonne et est vendue à bas coût sur les marchés, ce qui maintient les producteurs et leurs familles dans un état de pauvreté chronique ;
  • la deuxième concerne la plateforme, qui ne dispose d’aucun moyen financier ni technique. Elle ne peut jouer son rôle de conseil et d’appui auprès de ses membres.

Grâce au soutien des autorités locales de 5 districts, des sessions de formation ont été dispensées à 60 producteurs afin d’améliorer la qualité du cacao. Ces derniers sont désormais accompagnés pour la mise en pratique des acquis pendant les récoltes, ce qui permet de vérifier les effets positifs sur les rendements.

Hadji BABA, producteur, témoigne : « Notre ignorance du processus technique de production était totale avant cette formation. Au sortir de celle-ci nous avons acquis des connaissances sur les différentes étapes détaillées de production (cueillette, cabossage, fermentation et séchage) et nécessaires pour augmenter la production. A chacun de nous de les mettre en application pour l’intérêt des producteurs. »

Enfin, concernant la plateforme associative, un accompagnement spécifique est prévu afin de donner les clés de gestion et d’animation nécessaires aux producteurs. A ce sujet, deux ateliers de formation ont été organisés au profit de 10 représentants du Bureau Exécutif et des associations membres de la plateforme : l’un sur l’organisation et le fonctionnement d’une association et l’autre en gestion du cycle de projet.

Vous avez aimé ce projet ? Pour que nous puissions continuer nos actions, faites un don.

 

Autres projets dans la thématique

Au Congo Brazzaville : l’accès aux biens essentiels et aux masques, une priorité
En plus des gestes barrières contre la Covid-19 (équipements, distanciation sociale…), un confinement et un couvre-feu ont été décrétés le 1er avril 2020 sur tout le territoire par le...
Au Congo Brazzaville, ensemble pour lutter contre le paradoxe de la faim
Makoua est une ville du département de la Cuvette qui compte un peu plus de 20 000 habitants, dont le quart vit de l’agriculture, de la cueillette, de la pêche et du petit commerce qui en...
Au Congo-Brazzaville, améliorer l’accueil prénatal et périnatal des femmes et de leurs enfants
Dans le département de Pointe Noire, le manque de moyens ne permet pas de développer une infrastructure de santé suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins des populations. ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.