Vidéo : bilan d’un projet contre les discriminations au Congo Brazzaville

Vidéo : bilan d’un projet contre les discriminations au Congo Brazzaville

À Djambala et Makoua, sous l’impulsion de l’association des personnes handicapées de Makoua (APHM) et de l’association des handicapés du Congo pour la réflexion économique et sociale (AHCORES), des actions concrètes ont permis de fédérer les services publics et les populations autour de l’accès aux droits civils et au travail des personnes en situation de handicap de leur localité. Formés à leurs droits, les personnes vivant avec handicap ont su les faire valoir. Une journée par semaine leur a été réservée à l’état civil, pour les recevoir dans de meilleures conditions.

Nous vous proposons un retour en images sur les résultats de ce projet, coordonné par le PCPA Congo en 2019 et soutenu par l’Union européenne dans le cadre de son instrument pour la démocratie et les droits de l’homme.

« Ce projet restera à jamais gravé dans ma mémoire. J’ai reçu un tricycle et je peux vous dire que c’est la meilleure chose que je n’ai jamais eue du haut de mes 49 ans. Je suis enfin libre et autonome dans mes déplacements. Ce projet a aidé et soutenu 94 personnes en situation de handicap de Djambala et Makoua. 31 d’entre elles ont pu obtenir des cartes nationales d’identité, 6 des duplicatas d’actes de naissance. 11 des moyens de déplacement et enfin, 47 personnes ont reçu des aides en nature pour monter des petits commerces. Je me sens fier et utile pour la société. » Ghislain OKEMBA KONGO, Président de l’association des personnes handicapées de Mahoua (APHM).

Témoignages de Ferdinand IPARA, Président de l’association des handicapés du Congo pour la réflexion économique et sociale (AHCORES) à Djambala et de Flore NZA, personne vivant avec un handicap à Makoua, datant de décembre 2019, avant le déclenchement de la crise Covid-19.

Le PCPA Congo est financé par l’Agence Française de Développement, l’Union européenne et les donateurs du CFSI. Soutenez nos projets, faites un don.

Autres projets dans la thématique

Au Congo Brazzaville : défendre les droits des personnes en situation de handicap
Au Congo Brazzaville, l’article 18 de la constitution de 2015 stipule que « Tout citoyen a droit, en tout lieu, à la reconnaissance de sa personnalité juridique. » Ce droit est reconnu par la...
Au Congo Brazzaville, des droits civils pour les populations autochtones
La population autochtone du département de la Sangha représente 9 % des 90 000 habitants recensés en 2017 (source : Centre National de la Statistique et des Etudes Economiques et FNUAP). Le niveau...
Congo Brazzaville : Défendre les droits des enfants des rues
Nana, élève en classe de 4e  raconte : « Des personnes âgées sont venues nous donner des conseils. Elles nous ont dit de ne pas prendre de la drogue,...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.