Société civile, un acteur de la gourvernance

Société civile

Au Nord comme au Sud, le thème de société civile est en effet récurrent dans le discours des acteurs politiques et sociaux. Certains s’en revendiquent, d’autres la fustigent, beaucoup cherchent à la renforcer. Conçue comme contre-pouvoir et/ou partenaire des pouvoirs publics, la prise en compte de la société civile dans le milieu du développement notamment semble aujourd’hui faire l’objet d’un large consensus. Jeanne Planche clarifie les différentes approches et pratiques relatives à la société civile. Elle interroge cette notion et nous fait découvrir que c’est un acteur à la fois très ancien et très récent de la gouvernance.
Diplômée de sciences politiques, l’auteur, Jeanne Planche, mène des missions comme chargée d’étude ou de campagne pour différentes associations et organisations de solidarité internationale. Ouvrage édité en 2007, avec le soutien du CFSI, aux éditions Charles Léopold Mayer. Prix 20 €.
Télécharger le livre sur le site des éditions Charles Léopold Mayer

Autres projets dans la thématique

Aide publique en développement : 1 milliard d’euros de manque à aider en 2011
Mardi 2 novembre, les parlementaires débattent à l’Assemblée nationale sur l’aide publique au développement (APD) dans le projet de loi de finances (PLF) 2011. ...
22 mars, journée mondiale de l’eau : Sans droit à l’eau agricole des paysans du Sud, il n’y aura pas de sécurité alimentaire !
Les paysans du Sud dépendent de l’eau pour produire des aliments et assurer la survie des populations. Face au chiffre alarmant de 950 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde,...
Non à la signature de l’Accord de Partenariat Économique UE-Afrique de l’Ouest par le Conseil de l’Union européenne !
Paris, le 11 décembre 2014 ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.