Rosemary GOMES, invitée du Festival ALIMENTERRE 2012

Rosemary GOMES

Découvrez le portrait de Rosemary GOMES, directrice de l'économie solidaire et du commerce équitable à la Mairie de Rio de Janeiro (Brésil). Vous pouvez venir écouter ses interventions et échanger avec lui autour des projections-débats du Festival ALIMENTERRE du 13 au 26-11-2012 à Pont-Audemer, Rouen, Clermont-Ferrand, Montélimar, La Tour du Pin, Lorient… Plus d'infos sur l'agenda du site www.festival-alimenterre.org
Rosemary GOMES naît dans une favela de Rio de Janeiro, où l’insécurité alimentaire est grande. Issue d’une famille de militants, elle réfléchit très tôt sur les inégalités sociales. Elle suit une scolarité à l’école publique et est la seule de sa fratrie à intégrer l’université, en sociologie urbaine, aménagement, agriculture et société.
Encore étudiante, elle est recrutée par l’une des plus grandes ONG de développement et de solidarité brésilienne, FASE (Solidarité et Education), pour laquelle elle travaillera 20 ans. Elle redécouvre les questions de sécurité alimentaire et de nutrition et participe à des centaines d'événements internationaux au Brésil et à l'étranger. Entre 1988 et 1992, elle collabore sur deux projets de recherche pour la construction d’un système d'information liant programmes de travail et revenus au Brésil. C’est aujourd’hui une référence pour la cartographie de l'économie solidaire au Brésil. Rosemary a également été présidente de la plateforme brésilienne du commerce équitable, éthique et solidaire, FACES Brésil.
Depuis 2009, Rosemary est directrice du Secrétariat au développement économique et solidaire (SEDES) de la municipalité de Rio de Janeiro, à laquelle appartient la direction de l’économie solidaire et du commerce équitable. Le SEDES est en charge depuis-01-2009 de la formulation et de la mise en œuvre des politiques publiques destinées à élargir le marché et à démocratiser l'accès à l'économie dans la ville de Rio de Janeiro. Il travaille en partenariat avec des universités, des coopératives, des entreprises et des pôles d’économie sociale et solidaire. Il soutient des projets de développement local et d'économie solidaire, fondés sur la vie associative, l’autogestion et les réseaux productifs territoriaux. C’est une stratégie de lutte contre l'exclusion sociale, le chômage et le travail précaire. Un des projets « phare » est la création dans les années 90 du « circuit carioca des marchés biologiques ». Plus de 100 agriculteurs biologiques et agroécologiques alimentent des marchés spécialisés à Rio, profitant ainsi d’une certaine stabilité dans leurs activités. Rosemary est notamment en charge de la mise en place de 6 marchés biologiques locaux dans la ville de Rio, qui génèrent un chiffre d'affaires de 1,5 millions d’euros par an pour 100 producteurs et 8 transformateurs. Ces marchés sont un lieu d’animation et d’éducation à l’alimentation.
Dans le cadre de ses activités professionnelles, Rosemary a coproduit des travaux scientifiques pour la Plateforme française du commerce équitable (PFCE), afin d’évaluer l'impact du commerce équitable dans les tribus Sateré Mawé.
Découvrez aussi les portraits des autres invités du Festival ALIMENTERRE 2012 :
Pascal AHINOUHOSSOU
Simon BODEA
Patrice SAGBO

Autres projets dans la thématique

Accord Europe-Afrique de l’Ouest : la loi du plus fort !
Depuis près de 15 ans, l’Union européenne (UE) tente d’imposer des Accords de partenariat économique (APE) aux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) regroupés initialement en 6...
Agrocarburants : vote incohérent au Parlement, le Conseil devra mieux faire
Montreuil, le 11-09-2013 - Le Parlement européen votait aujourd’hui la révision des directives Energies Renouvelables et Qualité des Carburants pour résoudre le problème des agrocarburants....
Festival ALIMENTERRE : animer, sensibiliser, éveiller
En tournée dans toute la France dans le cadre du Festival ALIMENTERRE, nous avons retrouvé nos intervenants internationaux invités à Paris après deux semaines de rencontres et d'échanges avec le...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.