Fignolé DORCINE, invité du Festival ALIMENTERRE 2013

Fignolé DORCINE

Découvrez le portrait de Fignolé Dorcine, ingénieur Agronome à OTADES (Oganizasyon Tèt Ansanm pou Devlopman Sèkalasous), Plateau Central, Haïti. Vous pouvez venir écouter ses interventions et échanger avec lui entre le 12 et le 26-11-2013 lors des projections-débats du Festival de Films ALIMENTERRE dans le Puy-de-Dôme, les Hautes-Alpes, les Alpes-de-Hautes-Provence, le Gard, l'Hérault, le Tarn, en Isère et en Haute-Garonne. Plus d'infos sur www.festival-alimenterre.org/agenda.
Fignolé naît dans le nord d’Haïti de parents agro-éleveurs. Soucieux de venir en aide aux agriculteurs, il s’oriente, après un bac scientifique, vers des études universitaires en agronomie. Son diplôme d’ingénieur en poche, Fignolé travaille deux ans au Ministère de l’Agriculture en Haïti, où il est Responsable de suivi du développement rural. En 2006, il s’envole pour la Belgique et complète son cursus universitaire par un DEA en Sols et Environnement. Après un an passé en Belgique, Fignolé retourne en Haïti et œuvre pour la protection de l’environnement. Il intègre alors un projet de développement durable du Ministère de l’Agriculture haïtien sur la protection des bassins versants dans diverses régions du pays. Parallèlement, il s’investit dans des activités associatives. En 2006, il adhère à OTADES (Oganizasyon Tèt Ansanm pou Devlopman Sèkalasous), séduit par leurs revendications pour le monde paysan haïtien.
OTADES est une organisation à but non lucratif. Elle a pris naissance le 12 avril 1996 à l’issue d’une réunion de notables, professeurs, fonctionnaires et de responsables agricoles qui se sont mis à réfléchir, sur la place publique de la ville, au devenir de la zone. Les participants ont convenu de fonder une organisation, dont le principal objectif serait de travailler au progrès de la commune de Cerca-la-Source dans tous les domaines du développement : Agriculture, Élevage, Éducation, Santé, Environnement, Sport, Encadrement aux petits commerçants, etc. Reconnue légalement, OTADES a des groupes de travail dans les sections communales. D’autres organisations locales lui sont affiliées. OTADES, à travers des rencontres avec la population de la zone, identifie les principaux problèmes de la région et met en œuvre des projets dont un sur l’« Arboriculture fruitière et protection environnementale ». Ce projet vise à augmenter la couverture végétale et aussi, à moyen terme, le revenu des familles par la vente de fruits.
Fignolé est actuellement chargé d’activités socio-éducatives à Montréal. Il a également exercé à Montréal en qualité d’agent de sensibilisation environnementale. Durant cette mission, Fignolé a fait du porte à porte pour sensibiliser les gens aux principes de gestion de matières résiduels, en particuliers le compostage industriel.
Fervent défenseur de l’environnement, Fignolé croit en l’effort personnel et collectif. Ses ambitions professionnelles sont de contribuer à l’augmentation de la production agricole d’Haïti, à la protection de la biodiversité haïtienne et au rayonnement de ce qui était autrefois la perle des Antilles. 
Découvrez également les portraits des autres invités du Festival 2013 :
Gisèle DABIRE (Burkina-Faso), chargée de projet « Unités de Transformation » dans les régions des Hauts Bassins et Cascades à Afrique Verte Burkina-Faso.
Daouda DIAGNE (Sénégal), Docteur en sociologie rurale et consultant international.

Autres projets dans la thématique

Festival ALIMENTERRE : animer, sensibiliser, éveiller
En tournée dans toute la France dans le cadre du Festival ALIMENTERRE, nous avons retrouvé nos intervenants internationaux invités à Paris après deux semaines de rencontres et d'échanges avec le...
Au menu du festival ALIMENTERRE : une ouverture sur le monde
Chaque année, plusieurs invités internationaux viennent témoigner de leurs expériences pendant une quinzaine de jours à travers la France dans le cadre du festival...
Gisèle DABIRE, invitée du Festival ALIMENTERRE 2013
Découvrez le portrait de Gisèle Dabire, chargée de projet « Unités de Transformation » dans les régions des Hauts Bassins et Cascades...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.