Nourrir les villes par la production familiale locale

Nourrir les villes par la production familiale locale

Dans le cadre du processus de capitalisation du programme « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest », le CFSI et la Fondation de France ont organisé, fin-01-2012 à Lomé, au Togo, un séminaire qui a rassemblé 38 participants afin d’échanger autour de la thématique « Nourrir les villes par la production familiale locale ».
Télécharger le compte-rendu du séminaire de capitalisation [644ko.pdf]
Télécharger les annexes du compte-rendu du séminaire de Lomé [4.43Mo.pdf]
En savoir plus sur l'appel à projets "Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest" de la Fondation de France et du CFSI

Autres projets dans la thématique

Au Sénégal : approvisionner les cantines scolaires avec des produits locaux et durables
Depuis 2014, le Grdr, membre du CFSI, accompagne le développement de cantines scolaires au Sénégal (voir ici et ici). ...
Togo : face au changement climatique, une agriculture durable est possible !
Les effets du changement climatique sont bien présents au Togo : inondations, périodes de sécheresse, érosions sont devenus le quotidien des agriculteurs et agricultrices. Résultat, la part de...
Contre la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest, tous solidaires !
« Le prix du pain a été multiplié par deux et la population fait face à de graves problèmes d’approvisionnement en essence. ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.