Mozambique : développer l’agriculture pour nourrir les villes

Mozambique : développer l’agriculture pour nourrir les villes

Le Mozambique est un pays très pauvre. Près de 80 % des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Vous vous souvenez sans doute des images des émeutes de la faim provoqués par la hausse des prix alimentaires.
La dépendance aux importations aggrave la situation d’insécurité alimentaire. Et pourtant la région de Maputo dispose de terres cultivables. 20 000 familles y vivent du maraîchage et de la culture vivrière. Il est possible d’améliorer ce potentiel. Essor, association membre du CFSI, et ses partenaires ont décidé de renforcer cette agriculture périurbaine. De-01-2010 à-04-2011, 44 techniciens agricoles ont été formés à des méthodes de cultures plus respectueuses de l’environnement. Ainsi, les agriculteurs utilisent moins de pesticides et les produits sont plus sains. A l’issue de ces formations, chaque technicien a travaillé avec des groupements de paysans. Au total près de 700 agriculteurs ; dont 80 % sont de femmes, y ont participé. En parallèle, le projet a renforcé les associations paysannes. A la différence de certaines institutions qui proposent des semences gratuites, il a aidé leurs membres à se former pour rencontrer et dialoguer avec les fournisseurs. Plus fortes, elles pourront mieux négocier les achats des semences et du matériel indispensable pour développer l’agriculture.
Ce projet a été financé à hauteur de 15 000 euros de-07-2010 à-06-2011 dans le cadre du programme « Agriculture et Alimentation », en partenariat avec Essor, membre du CFSI.

Autres projets dans la thématique

Témoignage : Covid-19 et risques sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest
Alors que 53 pays africains sur 54 sont atteints par le coronavirus (voir ici la carte évolutive), Karfa Diallo d’Enda Pronat au Sénégal, association soutenue par...
Au Sénégal : la crise Covid-19 pèse sur la capacité à bien se nourrir
Il y a un an, nous vous présentions un projet porté par notre membre SOL dont l’objectif est de lutter contre la malnutrition en valorisant les céréales locales. ...
Covid-19 – Quelle situation en Afrique de l’Ouest ?
Dans une tribune parue le 23 avril dernier, 100 membres de Cités Unies France, association nationale qui regroupe les collectivités territoriales françaises engagées dans...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.