Mieux faire société ensemble

Mieux faire société ensemble

En 2007, le séminaire de capitalisation transversale de Paris aura permis aux femmes et aux hommes engagés dans les Programmes Concertés Pluri-Acteurs (PCPA) de faire l’inventaire des méthodes qu’ils emploient, des méthodologies qu’ils ont su inventer (ou réinventer), et des outils qu’ils ont su créer.
Cette rencontre inter PCPA a marqué une étape importante dans le processus de capitalisation engagé depuis l’été 2006.
La contribution des Programmes Concertés Pluri-Acteurs à une rénovation du dialogue entre sociétés civiles et pouvoirs publics
Programmes Concerté Pluri Acteurs – plaquette de présentation
Multi-Partner Concerted Programmes – brochure

Autres projets dans la thématique

Au Congo Brazzaville : défendre les droits des personnes vivant avec le VIH
Au Congo Brazzaville, le nombre de personnes infectées par le virus du sida est évalué à 5 % de la population (2016). ...
Au Congo Brazzaville, des droits civils pour les populations autochtones
La population autochtone du département de la Sangha représente 9 % des 90 000 habitants recensés en 2017 (source : Centre National de la Statistique et des Etudes Economiques et FNUAP). Le niveau...
Au Congo-Brazzaville, améliorer l’accueil prénatal et périnatal des femmes et de leurs enfants
Dans le département de Pointe Noire, le manque de moyens ne permet pas de développer une infrastructure de santé suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins des populations. ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.