Médiatiser la face invisible du développement // Mettre le développement en images

Médiatiser la face invisible du développement // Mettre le développement en images

Actes du séminaire – 14 et 15-06-2010
Comptoir général – Paris 10e
De la réalité du développement en Afrique, nous ne percevons que de lointains échos. Depuis 50 ans, les media audiovisuels européens font office de miroir déformant. Dans un paysage médiatique dense et complexe, le film documentaire propose un regard d'auteur. Il offre une analyse du changement politique et social, révèle des injustices et incite au débat public. Si filmer est une étape, parvenir à toucher le public est un défi. Face à la restriction des espaces de diffusion traditionnels, le web offre de nouvelles perspectives de création et d'interaction entre les documentaristes et leurs publics.
Mais cette brèche ouverte dans le paysage audiovisuel classique est-elle un véritable accès à la diffusion globale ou ne constitue-t-elle pas plutôt une niche dans la multitude des nouveaux espaces communautaires?
Télécharger les actes du séminaire "mettre le développement en images" [520ko.pdf]
Voir la vidéo de la table ronde "le traitement médiatique de l'Afrique : une (r)évolution en images depuis 50 ans"
Voir la vidéo de la table ronde "le web documentaire, un nouvel espace d'expression pour la société civile ?"
Voir la vidéo de la table ronde "le documentaire, un lanceur d'alerte ?"
Voir la vidéo de la table ronde "le documentaire africain : un regard singulier qui se bat pour exister ?"
 

Documents à télécharger

Autres projets dans la thématique

Vietnam : des normes sociales dans le textile
Le Vietnam est un pays en plein essor. Son économie est tirée par les industries du textile, de la construction, du tourisme  et des télécommunications. Pour autant,...
Cameroun, République centrafricaine, Tchad : quand l’avenir de la jeunesse passe par la formation agricole et rurale
Le Cameroun, la République Centrafricaine (RCA) et le Tchad sont des pays très pauvres. Une grande partie de la population ne vit qu’avec moins de un euro par jour. Au Tchad, 73 %...
En Guinée, collectivités et société civile s’unissent pour le développement local
Depuis 2006, les collectivités locales de Guinée disposent de compétences pour définir et mettre en œuvre des politiques répondant aux besoins des populations....

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.