Coordination SUD à François Hollande : l’adossement de l’AFD à la Caisse des dépôts doit se faire au bénéfice de la réduction des inégalités, de la pauvreté et du climat

Paris, le lundi 14-09-2015 – Le 12 septembre dernier, le président de la République recevait des représentants d’ONG françaises. Une occasion pour Coordination SUD de faire entendre ses préoccupations en matière d’aide publique au développement. Jusqu’ici, aucune garantie d’augmentation budgétaire n’a été donnée par la France qui se distingue, cette année encore, par son faible effort en matière de solidarité internationale.
Lire la suite du communiqué de presse [103ko.pdf]

Autres projets dans la thématique

Le CFSI s’engage pour le développement durable
Aujourd’hui on parle souvent d’interdépendances : sur les différents continents, les territoires font face aux mêmes questions. Cette prise de conscience s’est traduite en 2015 par...
Aide publique en développement : 1 milliard d’euros de manque à aider en 2011
Mardi 2 novembre, les parlementaires débattent à l’Assemblée nationale sur l’aide publique au développement (APD) dans le projet de loi de finances (PLF) 2011. ...
Du champ à l’assiette : reconstruire la chaîne alimentaire
ALIMENTERRE a 10 ans et vous donne rendez-vous du 15 octobre au 30 novembre dans 130 villes. ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.