Au Congo Brazzaville : tous concernés par l'éducation et la formation des jeunes !

Au Congo Brazzaville : tous concernés par l'éducation et la formation des jeunes !

Au Congo, 45 % de la population a moins de 15 ans. Le taux de chômage des jeunes de 15 à 29 ans est de 25 %, le double du taux national. Interrogés lors de l’animation de groupes de concertations locaux, les citoyens ont choisi d’agir en priorité sur l’éducation et la formation. Grâce au Programme Concerté Pluri-Acteurs (PCPA) – porté par 120 organisations avec le CFSI – 14 organisations de la société civile congolaises (AIDD, JCD, ANAT, AADJFM, CREDO, AVLUS, CABS, SIMCS, ARAEC, AFMDM, SADEMA, AJID, AGRIDEV, CJID) se mobilisent pour mener 10 projets, liés:

aux conditions d’apprentissage (écoles et collèges)
à l’offre et à la qualité des enseignements (modules de formation adaptée aux besoins du marché)
à l’accompagnement social des jeunes.

Tous ces projets intègrent la participation active des populations (par exemple les associations de parents d’élèves, les chefs de quartiers). Elles sont invitées à contribuer financièrement. Les collectes permettent de sensibiliser largement les communautés sur la nécessaire gestion collective et les principes de transparence. L’administration et les pouvoirs publics locaux sont associés et appuient ces initiatives.
Le PCPA contribue au financement de ces projets à hauteur de 188 000 euros et les partenaires doivent mobiliser de leur côté 166 000 euros. Notre action ne se limite pas au financement. Elle a un effet « levier », c’est-à-dire qu’elle accompagne les acteurs à trouver des solutions dans leur environnement, à mobiliser les forces en présence, à trouver des alliés et identifier des solutions adaptées à chaque situation.  
Dans un second temps, le dialogue avec les pouvoirs publics sera renforcé pour que l’Etat remplisse ses engagements en faveur de la jeunesse.
Pour que ces actions continuent, faites un don. 

Autres projets dans la thématique

Au Congo-Brazzaville, améliorer l’accueil prénatal et périnatal des femmes et de leurs enfants
Dans le département de Pointe Noire, le manque de moyens ne permet pas de développer une infrastructure de santé suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins des populations. ...
Au Congo Brazzaville : les travailleuses domestiques se mobilisent pour défendre leurs droits
Au Congo plus particulièrement dans les grandes villes comme Brazzaville, au moins la moitié des ménages ayant un revenu conséquent emploient des personnes assumant les tâches domestiques....
Au Congo Brazzaville : l’accès aux biens essentiels et aux masques, une priorité
En plus des gestes barrières contre la Covid-19 (équipements, distanciation sociale…), un confinement et un couvre-feu ont été décrétés le 1er avril 2020 sur tout le territoire par le...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.