APE : un Accord au Profit de l’Europe ?

APE : un Accord au Profit de l’Europe ?

A qui profite l’Accord de partenariat économique (APE), un accord de libre-échange négocié entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne ?
Cet accord mettant en relation une des régions les plus pauvres de la planète avec une des plus riches, l’Afrique de l’Ouest n’a pas grand-chose à gagner !
Telle est la conclusion du document d’analyses que vient de coordonner et de rédiger le CFSI pour CONCORD, la Confédération européenne des ONG d’urgence et de développement.
Ce document a été diffusé au Parlement européen, qui doit se prononcer sur la ratification de cet APE le 7-07-2015. A cette occasion, le CFSI participe activement à la campagne des organisations de la société civile européenne et Ouest africaine contre la ratification.
Lire le rapport Pleins feux 2015 A qui profite l'accord de partenariat économique entre l'Afrique de l'Ouest et l'UE ? [1.69Mo]

Autres projets dans la thématique

Pour des politiques européennes cohérentes avec la sécurité alimentaire mondiale
Cette étude réalisée par le Gret pour le compte du CFSI met l’accent sur les aspects institutionnels de la CPD : organisation de l’administration de façon...
Alternatives économiques : du champ à l'assiette, reconstruire la chaine alimentaire
Au sommaire :...
Alternatives économiques : "Nourrir le monde sans détruire la planète"
Au sommaire :...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.