Alternatives économiques n°327bis "Des alternatives pour nourrir le monde"

Alternatives économiques n°327bis "Des alternatives pour nourrir le monde"

Au sommaire :
Sécurité alimentaire l insoutenable, le système agricole actuel ne pourra pas nourrir la planète en 2050. Des expériences alternatives essaiment dans le monde entier, mais les généraliser suppose de lever bien des obstacles. Nourrir le monde autrement
Agroécologie l la « révolution verte », lancée à coups d’engrais chimiques il y a cinquante ans pour éradiquer la faim, est à bout de souffle. Un changement de logiciel s’impose. Le Malawi doit changer de révolution verte
Démondialisation l artisanales, industrielles ou associatives, les laiteries fleurissent dans un pays qui voit se développer rapidement sa production locale, et se réduire sa forte dépendance aux importations. Le Sénégal en pleine montée de lait
Circuits courts l Rapprocher les champs des assiettes et promouvoir des modèles durables, c’est aussi un enjeu pour les pays du Nord. Des collectivités territoriales se lancent dans l’aventure. Les villes ont la clé des champs
Entretien l Pour l’agronome Marc Dufumier, les obstacles au développement de l’agroécologie sont moins techniques et économiques que politiques et idéologiques. L’agroécologie passe par une volonté politique.
Télécharger le n°327bis d’Alternatives économiques [2.07Mo.pdf]

Autres projets dans la thématique

22 mars, journée mondiale de l’eau : Sans droit à l’eau agricole des paysans du Sud, il n’y aura pas de sécurité alimentaire !
Les paysans du Sud dépendent de l’eau pour produire des aliments et assurer la survie des populations. Face au chiffre alarmant de 950 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde,...
Le CFSI s’engage pour le développement durable
Aujourd’hui on parle souvent d’interdépendances : sur les différents continents, les territoires font face aux mêmes questions. Cette prise de conscience s’est traduite en 2015 par...
Société civile, un acteur de la gourvernance
Au Nord comme au Sud, le thème de société civile est en effet récurrent dans le discours des acteurs politiques et sociaux. Certains s'en revendiquent, d'autres la fustigent, beaucoup cherchent à...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.