En Algérie, les associations se mobilisent pour l’enfance et la jeunesse

En Algérie

A Bordj Bou Arreridj, ville du sud de la Kabylie, l’association El Ghaith accueille depuis-07-2009, 75 enfants âgés de 3 à 5 ans au sein d’une école enfantine entièrement équipée et dotée d’un personnel qualifié.
Dans des familles où en majorité les deux parents travaillent, il s’agit avant tout de développer cet enseignement présoclaire, gage d’une meilleure réussite à l’école, notamment auprès d’enfants pauvres, défavorisés ou handicapés.
Cette action a été financée par le Fonds d’appui aux projets du programme Joussour. Depuis sa création en 2007, le CFSI est garant de ce programme, financé par l’Agence française de développement et la Fondation de France. Il réunit des organisations françaises et algériennes actives dans les domaines de l’enfance et de la jeunesse. Dans un pays où près de deux habitants sur trois ont moins de 30 ans, Joussour permet de soutenir les organisations de la société civile algérienne actives dans ces domaines.
Pour ancrer leurs actions dans la durée, les associations doivent devenir les interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics. Pari relevé pour El Ghaith qui, après avoir organisé la journée mondiale de l’enfance avec les autorités locales, s’est vu confié la gestion d’une crèche récemment construite pas la mairie. Très spacieux, ces locaux vont permettre à l’association de répondre à la demande en accueillant d’avantage d’enfants.
Cette initiative reçoit le soutien financier du programme Joussour. Le CFSI contribue au financement de ce programme à hauteur de 85 000 € (2010-2013).

Autres projets dans la thématique

Algérie : valoriser le métier d'éducatrice
Au nord-est du Sahara algérien, dans la wilaya d’El Oued à Guemar, l’association Tej a ouvert un centre de santé destiné à accueillir une centaine d’enfants en situation de handicap. Ce...
Algérie : les enfants autistes, grands oubliés de la crise Covid-19
L’association WAFA gère un centre de prise en charge d'enfants, de jeunes autistes et déficients mentaux à Constantine. La fermeture du centre pendant la pandémie a entraîné une dégradation...
Algérie : mobiliser les jeunes pour la démocratie
Une démocratie véritable ne saurait exister sans une mobilisation et une participation active des jeunes populations....

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.