À Brazzaville, assainir et sécuriser l'accès à l'eau potable

À Brazzaville

L’accès à l’eau potable constitue un problème sanitaire et social au sein même de Brazzaville.
Dans les quartiers de Kibina, Mantébé, Kintsana, Kombé et Madibou, 12 600 habitants sont régulièrement malades en raison d'un accès non sécurisé à l’eau. Les points d’eau sont couverts de tôles rouillées, exposées aux intempéries (souillures) et difficiles d’accès. Quant aux contenants utilisés par les habitants, il s’agit le plus souvent de bidons de récupération à la propreté douteuse.
Ce projet d’assainissement de 5 sources d’eau potable dans ces quartiers est porté par l’association congolaise Terre des Hommes (CTHA) en lien avec les actions de l'association des tâcherons pour le développement urbain et rural (ATDUR) et le Comité local de développement de Madibou.
Parallèlement à l’aménagement des accès à l’eau, un travail de sensibilisation de la population est mené. L’objectif est de créer des fonds et des comités de gestion qui veilleront à la sécurisation de la qualité de l’eau et à la pérennisation des aménagements réalisés.  Les chefs de quartiers sont étroitement associés pour encourager l’adhésion et la responsabilisation des populations.
Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus vaste qui rassemble une centaine d’associations congolaises et françaises. D’ici 2017, près de 30 nouveaux projets vont être mis en œuvre. Pour les mener à bien, le CFSI doit collecter 185 000 euros. Pour contribuer à nos actions en Afrique centrale, faites un don.
Pour en savoir plus sur le projet 

Autres projets dans la thématique

Vidéo : bilan d’un projet contre les discriminations au Congo Brazzaville
À Djambala et Makoua, sous l’impulsion de l’association des personnes handicapées de Makoua (APHM) et de l’association des handicapés du Congo pour la réflexion économique et sociale...
Au Congo Brazzaville, ensemble pour lutter contre le paradoxe de la faim
Makoua est une ville du département de la Cuvette qui compte un peu plus de 20 000 habitants, dont le quart vit de l’agriculture, de la cueillette, de la pêche et du petit commerce qui en...
Au Congo Brazzaville : les travailleuses domestiques se mobilisent pour défendre leurs droits
Au Congo plus particulièrement dans les grandes villes comme Brazzaville, au moins la moitié des ménages ayant un revenu conséquent emploient des personnes assumant les tâches domestiques....

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.