Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Au Congo Brazzaville : tous concernés par l'éducation et la formation des jeunes ! | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Au Congo Brazzaville : tous concernés par l'éducation et la formation des jeunes !

Groupe de jeunes écoliers - Congo Brazzaville © Emilie Leroux, CFSI

Au Congo, 45 % de la population a moins de 15 ans. Le taux de chômage des jeunes de 15 à 29 ans est de 25 %, le double du taux national. Interrogés lors de l’animation de groupes de concertations locaux, les citoyens ont choisi d’agir en priorité sur l’éducation et la formation. Grâce au Programme Concerté Pluri-Acteurs (PCPA) - porté par 120 organisations avec le CFSI - 14 organisations de la société civile congolaises (AIDD, JCD, ANAT, AADJFM, CREDO, AVLUS, CABS, SIMCS, ARAEC, AFMDM, SADEMA, AJID, AGRIDEV, CJID) se mobilisent pour mener 10 projets, liés:

  • aux conditions d’apprentissage (écoles et collèges)
  • à l’offre et à la qualité des enseignements (modules de formation adaptée aux besoins du marché)
  • à l’accompagnement social des jeunes.

Tous ces projets intègrent la participation active des populations (par exemple les associations de parents d’élèves, les chefs de quartiers). Elles sont invitées à contribuer financièrement. Les collectes permettent de sensibiliser largement les communautés sur la nécessaire gestion collective et les principes de transparence. L’administration et les pouvoirs publics locaux sont associés et appuient ces initiatives.

Le PCPA contribue au financement de ces projets à hauteur de 188 000 euros et les partenaires doivent mobiliser de leur côté 166 000 euros. Notre action ne se limite pas au financement. Elle a un effet « levier », c’est-à-dire qu’elle accompagne les acteurs à trouver des solutions dans leur environnement, à mobiliser les forces en présence, à trouver des alliés et identifier des solutions adaptées à chaque situation.  

Dans un second temps, le dialogue avec les pouvoirs publics sera renforcé pour que l’Etat remplisse ses engagements en faveur de la jeunesse.

Pour que ces actions continuent, faites un don.