Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Au Burkina Faso : des aliments fortifiés pour les femmes enceintes des quartiers défavorisés | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Au Burkina Faso : des aliments fortifiés pour les femmes enceintes des quartiers défavorisés

Vendeuse ambulante d'aliments fortifiés © Gret

À Ouagadougou, la majorité des familles pauvres en zone péri-urbaine n’ont pas accès à des aliments de qualité pour nourrir correctement leurs enfants et prévenir la malnutrition.

Le Gret, en partenariat avec une association burkinabè (Aseff), a lancé un projet de réseau de vente de proximité de farines fortifiées. Ce réseau, appelé « Laafi Benre »(« bonne santé »), a installé des kiosques sur les marchés et développe un système ambulant de porte-à-porte. Les farines sont fabriquées par des entreprises locales à partir de céréales cultivées au Burkina Faso. Destinées aux enfants âgés de 6 à 23 mois, aux femmes enceintes et à celles allaitant leurs enfants, elles sont vendues à un prix abordable sous forme de petits sachets à préparer ou en bouillies prêtes à consommer.

Entre 2014 et 2015, deux kiosques de vente ont été créés dans deux quartiers périphériques de Ouagadougou. Ils sont gérés par deux femmes entrepreneures et quatre vendeuses ambulantes. La tonne et demie de farine produite pendant cette période représente 55 000 repas. 1 500 familles vulnérables de la zone en ont bénéficié et ont été sensibilisées aux bonnes pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant. Une soixantaine d’emplois dépend du dispositif : de la production dans les unités locales à la commercialisation.

Dès 2016, le Gret a décidé, avec l’appui du CFSI, de consolider l’équilibre économique du dispositif. L’objectif est de diversifier la gamme de produits, d’étendre le réseau de vente et de faire certifier aux normes nationales les unités de production. Ainsi, un complément alimentaire enrichi en vitamines et minéraux Laafi Zoom Koom a vu le jour. Près d’un million de doses journalières sont commandées et distribuées par 8 ONG d’urgence pour des actions humanitaires, dont la Croix-Rouge dans trois régions du pays (Sahel, Nord et Centre Nord).

En 2017, de nouveaux points de vente sont sur le point de naître dans un autre quartier périphérique (Rimkieta).

La réussite de ce projet vient de la formation et l’accompagnement des populations locales. La construction de partenariats avec les différents acteurs, de la production à la distribution en y incluant les leaders d’opinion (maires, chefs traditionnels et agents de santé), permet de consolider la rentabilité économique des activités sur le long terme. 

Ce projet fait partie des initiatives soutenues dans le cadre du programme 
 Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao)  porté par le CFSI et la Fondation de France, et soutenu par l’Agence française de développement. Pour que ce type d'actions perdurent et se multiplient, nous avons besoin de votre soutien !

Vendeuse dans un kiosque de distribution d'aliments fortifiés © Gret