Un entrepreneuriat solidaire et durable, c’est possible avec les ODD Living Lab !

Caravane des ODD à N'Djaména, 2021 © Essor Tchad

Dans le cadre du programme Coopérer autrement en acteurs du changement, les associations Cap Solidarités, et Essor, toutes deux membres du CFSI, ont uni leurs forces avec l’association 4D pour agir auprès de jeunes au Maroc, Tchad, République démocratique du Congo et en France.

Créée en 1998 à l’initiative de la Ville de Lille et d’un collectif d’acteurs locaux, Cap Solidarités anime des projets de coopération internationale avec une quinzaine de villes à l’étranger. Ses activités se déploient au sein de lieux dédiés à l’entrepreneuriat social et durable et autour de la sensibilisation aux Objectifs de développement durable (ODD). Essor mène des projets d’insertion sociale et économique de populations défavorisées, en particulier au Tchad. Quant à 4D, créée après le sommet de Rio en 1992, elle contribue à diffuser les bonnes pratiques pour la réalisation des ODD à travers la mise en réseau et le partage d’expérience des acteurs d’un territoire à l’échelle locale et internationale.

Ce projet vise la création d’une structure d’accueil, dénommée ODD Living Lab à destination de jeunes de 15 à 23 ans dans chaque pays d’intervention. L’objectif est de s’associer avec des structures d’accompagnement social afin de renforcer l’insertion socio-économique par l’entrepreneuriat responsable. L’utilisation des outils numériques permettent de renforcer les échanges et l’émulation collective ainsi que la sensibilisation aux ODD via la création d’un parcours en ligne appelé « 4C » (Culture, Connexion, Compétences et Communauté). Ce parcours est disponible pour les animateurs ou des jeunes qui souhaitent s’engager avec d’autres. Les 4 étapes sont validées par des Open badges (un dispositif numérique permettant de faire reconnaître ses compétences).

Sagrona TCHANDOULAYE, Coordinateur Éducation de l’ONG Essor au Tchad, témoigne :

« Au Tchad, les activités ont commencé début juillet 2021. Suite à l’ouverture du local ODD Living Lab, 30 jeunes (dont 14 jeunes filles) issus de 5 clubs de jeunes de quartiers défavorisés de la ville de N’Djaména ont été formés au parcours 4C (Culture, Connexion, Compétences et Communauté). Des jeux et ateliers de mise en situation ont été proposés de façon à intégrer les « 4C ».
Fort de l’expertise de Cap Solidarités, Essor et 4D, cet accompagnement spécifique permet d’intégrer la dynamique ODD dans la conception de leur projet entrepreneurial. L’ODD Living Lab offre aux jeunes la possibilité de créer du lien et de travailler ensemble sur leurs projets. Promus « ambassadeurs des ODD » et certifiés Open badge, les 30 jeunes ont ainsi pu former à leur tour leurs pairs dans leurs clubs d’appartenance.

Grâce à cette dynamique, 150 jeunes formés par l’intermédiaire de l’ODD Living Lab ont organisé un festival de l’engagement citoyen pour les ODD du 2 au 4 décembre 2021, sous la bannière « Les ODD au cœur des actions citoyennes : relevons les défis ! ». Une caravane itinérante a sillonné les 10 arrondissements de la ville de la ville N’Djamena, proposant des spectacles de danse, théâtre-forum et autres animations à l’attention de la population. Ils ont mené des activités socioéducatives dans les différentes maison des jeunes de leurs quartiers respectifs. Cet événement s’est clôturé par une « soirée culturelle ODD » où les jeunes ont pu présenter leurs projets et demander du soutien auprès des pouvoirs publics présents.

Deux groupes, WhatsApp et Facebook encouragent les interactions entre jeunes des ODD Living Lab des 4 pays. Ces outils numériques ont grandement facilité la mobilisation pour la mise en œuvre des projets. Quelques exemples : à N’Djaména, les jeunes se sont donnés rendez-vous pour nettoyer et drainer les égouts afin d’éviter les inondations durant la saison des pluies. Ils se mobilisent pour la scolarisation des filles et contribuer à la création de la ceinture verte autour de la ville de N’Djamena pour lutter contre les avancées du désert. Au Maroc, ils ont lancé une campagne de sensibilisation contre le brûlage sauvage des pneus et ses conséquences environnementales. À Lille, les jeunes se sont mobilisés pour des personnes en difficulté via la création d’une friperie solidaire et une réflexion autour du logement pour tous. À Goma, les jeunes entrepreneurs créent un collectif pour les ODD afin de rendre visible l’entrepreneuriat responsable, se renforcer mutuellement et créer une inspiration pour d’autres jeunes.

Grâce aux réseaux sociaux, les activités de notre ODD Living Lab ont gagné en notoriété puisque nous avons été invités à participer à la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat au Tchad du 6 au 12 décembre 2021 en nous associant dans l’organisation du « Parlement des ODD », une compétition oratoire entre jeunes pour vulgariser les ODD. »

Le projet continue à se développer : les outils créés vont être proposés plus largement en ligne et des partenariats sont en cours de construction afin de continuer à animer et faire vivre les activités des ODD Living Lab dans les 4 pays. Chaque jeune du projet ODD Living Lab a développé une compréhension des interdépendances mondiales et une ouverture sur le monde par la découverte des projets menés par les jeunes des autres pays. Les jeunes ont également progressé sur les compétences du 21e siècle.

Vous souhaitez soutenir des initiatives jeunesses entrepreneuriales durables et solidaires ? Soutenez nos actions, faites un don.

Pour en savoir plus : 

Groupe de jeunes-projet CAAC-ODD- © Essor tchad Caravane des ODD à N'Djaména, 2021 © Essor Tchad

Autres projets dans la thématique

Échangeons pour l’égalité femmes-hommes
Fin 2019, alors que les violences faites aux femmes défraient la chronique, faut-il encore rappeler l’étendue des inégalités hommes-femmes ? 75 % des européennes assument encore la majorité...
Au Sénégal, les femmes transformatrices de poisson en grande difficulté
Dans la lettre d’information du CFSI du mois de mars 2020, nous vous présentions l’un des 9 projets sélectionnés sur la période 2019-2021 dans le cadre du programme Coopérer autrement en...
Dispositifs innovants pour la formation et l’insertion professionnelle
Le Tchad est l’un des pays les plus pauvres au monde avec une forte population jeune (51 % ont moins de 15 ans). L’orientation, l’accès aux études et à...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.