Togo : 45 femmes réhabilitent une huilerie artisanale

Togo : 45 femmes réhabilitent une huilerie artisanale

Le Togo est l’un des pays les plus pauvres de la planète. 1/3 de la population vit avec moins de 2 dollars par jour. Situé en zone montagneuse au nord du Togo, le canton de Pana est caractérisé par des conditions climatiques rudes et l’épuisement des ressources naturelles.

Les femmes agricultrices paient un lourd tribut. Avant les premières récoltes, elles se débattent pour assurer la nourriture des enfants, de même que leurs frais médicaux et l’habillement.

45 femmes productrices et transformatrices d’arachide et de karité ont pris l’initiative de réhabiliter une ancienne huilerie artisanale. Organisées en coopérative, elles espèrent valoriser les produits locaux, de façon biologique, huile, beurre de karité, purée et gâteaux d’arachide, afin de les vendre au grand marché de Dapaong et dans les villages environnants.

Accompagné par le CFSI, porté par l’Organisation régionale pour la promotion sociale et agricole (Orepsa) et l’association Avenir des jeunes filles de Dapaong, ce projet vise à équiper, former et soutenir ces femmes pour le développement de leur coopérative. Elles espèrent en tirer un revenu de 30 % supérieur au seuil de pauvreté de cette région.

L’huilerie doit être équipée de nouveaux matériels (moulin, tricycle) et de panneaux solaires pour l’électricité. Les femmes seront formées à des méthodes agro-écologiques pour la culture de l’arachide, aux règles d’hygiène et de sécurité pour la transformation des produits ainsi qu’à la lecture et à la gestion. Le projet les accompagnera également pour organiser la vente de leurs produits (journées de dégustation, émissions de radio…).

Pour que ces projets en faveur des femmes se développent et se multiplient, faites un don.

Autres projets dans la thématique

En Guinée-Bissau, des femmes se mobilisent pour défendre une huile de palme durable
Dans la région de Cacheu au nord de la Guinée-Bissau, 600 femmes vivent de l’extraction et de la transformation de l’huile de palme. La forêt où poussent les...
En Côte d’Ivoire, privilégier le consommer local et durable
En Côte d’Ivoire, comme dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, les besoins nutritionnels de la population, évalués à 1 800 000 tonnes/an pour assurer une alimentation de qualité, sont...
Témoignage : Covid-19 et risques sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest
Alors que 53 pays africains sur 54 sont atteints par le coronavirus (voir ici la carte évolutive), Karfa Diallo d’Enda Pronat au Sénégal, association soutenue par...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.