Au Niger : une éleveuse témoigne « Sauvons le lait local »

Au Niger : une éleveuse témoigne « Sauvons le lait local »

Depuis 2019 le CFSI anime en France la campagne « N’exportons pas nos problèmes », une initiative d’ONG belges et françaises née en soutien à une campagne ouest-africaine « Mon lait est local ». Portée par des organisations d’éleveurs et de transformateurs du Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad, cette dernière a été lancée en 2018 afin de promouvoir le lait local et demander des politique laitières durables en Afrique.
Rekia Siwa productrice et transformatrice de lait au Niger, présidente du collectif des femmes du Réseau des organisations des pasteurs et éleveurs du Niger (Ropen) et membre de la coalition « Mon lait est local » du Niger, nous parle des difficultés des éleveurs face aux changements climatiques et à la concurrence des importations de poudre de lait venues d'Europe.
Découvrir son témoignage sur notre chaine Youtube :

Sur le même thème, écouter le témoignage de Maïrama Haman Bello, responsable formation professionnelle à l’Apess Cameroun.

Autres projets dans la thématique

Au Bénin : les parents d’élèves se mobilisent pour une alimentation locale de qualité !
Si la scolarisation des enfants progresse au Bénin (76 % achèvent le cycle primaire et entrent au collège), les cantines sont très rares et la mauvaise alimentation constitue un frein à la...
Face à la crise Covid-19, il y a urgence pour les agropasteurs burkinabés
Dans les communes de Kaya et Boussouma, au nord du Burkina Faso, 300 agropasteurs, dont 200 femmes, sont en grande difficulté depuis la mise en place de restrictions de circulation et de...
Au Sénégal : la crise Covid-19 pèse sur la capacité à bien se nourrir
Il y a un an, nous vous présentions un projet porté par notre membre SOL dont l’objectif est de lutter contre la malnutrition en valorisant les céréales locales. ...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.