Le CFSI et le réseau ALIMENTERRE proposent une nouvelle exposition

Le CFSI et le réseau ALIMENTERRE proposent une nouvelle exposition

Le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) et le réseau ALIMENTERRE proposent une nouvelle exposition dans le cadre de la campagne ALIMENTERRE.
8 panneaux pour comprendre les causes de la faim dans le monde et donner des pistes d’actions concrètes et durables pour l’éradiquer.
Au fil de l’exposition, les visiteurs prennent connaissance des problématiques liées à l’agriculture et l’alimentation à travers plusieurs axes thématiques : l’agriculture familiale, l’agriculture biologique, la gestion des ressources naturelles, l’accaparement des terres, les agrocarburants… Appuyés de questions et de paradoxes, les panneaux invitent à l’analyse des incohérences du système alimentaire actuel et à juger des changements qui doivent être réalisés.
Pour en savoir plus. 

Autres projets dans la thématique

Fignolé DORCINE, invité du Festival ALIMENTERRE 2013
Découvrez le portrait de Fignolé Dorcine, ingénieur Agronome à OTADES (Oganizasyon Tèt Ansanm pou Devlopman Sèkalasous), Plateau Central, Haïti....
La filière du poulet camerounais se remplume !
Il y a 10 ans, le CFSI participait au lancement de la campagne « l’Europe plume l’Afrique ». ...
Au menu du festival ALIMENTERRE : une ouverture sur le monde
Chaque année, plusieurs invités internationaux viennent témoigner de leurs expériences pendant une quinzaine de jours à travers la France dans le cadre du festival...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.