Appel d’offres du CFSI pour l’évaluation continue du programme « Coopérer autrement en acteurs de changement »

Le CFSI lance un appel d’offres pour l’évaluation continue du programme « Coopérer autrement, en acteurs de changement ». Les termes de référence à télécharger ci-dessous présentent plus en détails l’évaluation souhaitée et les modalités de réponse à cet appel d’offres. La proposition est à envoyer par mail en version Word à Delphine Arnould : arnould@cfsi.asso.fr et en copie à Agnès Belaïd : belaid@cfsi.asso.fr, au plus tard le 25 septembre 2014. TDR AO CFSI évaluation "Coopérer autrement en acteurs de changement" [167ko.pdf]

Le programme Joussour donne la parole aux jeunes !

Regards croisés de jeunes algériens et français Jeudi 29 novembre 2012, de 18h30 à 21h00, au Plateau Mistral, à Grenoble. De jeunes algériens et français originaires d’Akbou, d’Alger, d’Aubervilliers, de Bordeaux, de Constantine, de Grenoble et d’Oran ont participé depuis 2008 à des projets d’échanges portés par des associations algériennes et françaises et soutenus par Joussour. Les associations NADA et le Plateau Mistral, SOS Culture Bab El Oued, l’Office Municipal d’Aubervilliers, l’Etoile Culturelle d’Akbou, El Amel, Santé Sidi El Houari et l’Association des Centres d’Animation des Quartiers de Bordeaux leur ont offert des espaces d’expression et de valorisation. Ces jeunes apporteront...

Table ronde le 26/09 : l’élevage comme vecteur de lutte contre la pauvreté

Jeudi 26 septembre 2013, l’association Elevages sans frontières, membre du CFSI, vous convie à un après-midi d’échanges sur les thèmes de la solidarité à l'Institut Supérieur d'Agriculture de Lille (48 bd Vauban - 59000 Lille).     à 14h30 l L’élevage comme vecteur de lutte contre la pauvreté En 2012, la FAO déclarait : «Tandis que l’élevage contribue aux moyens d’existence de 750 millions de pauvres, seule une petite minorité d’entre eux a, jusqu’à présent, tiré parti des opportunités offertes par la croissance de ce secteur». Quels sont les arguments qui contribuent à ce constat ? Comment exploiter le potentiel que détient le secteur...

L’appel à projets Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest 2013 est lancé !

Les agriculteurs ouest-africains et leurs organisations doivent, avec leurs partenaires de coopération, relever un triple défi : - garantir la disponibilité d’aliments produits localement ; - assurer aux paysans un revenu digne ; - répondre aux exigences de gestion durable des ressources naturelles. Face à la croissance rapide des villes et à une demande accrue de la part des consommateurs urbains qui modifient les rapports ville-campagne, l’agriculture familiale doit aujourd’hui renforcer sa capacité à nourrir les villes par la production locale. Afin de les soutenir, la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) se sont...

Afrique de l’Ouest : l’agriculture familiale peut nourrir les villes

Nourrir les villes : une nécessité et une opportunité pour les paysans ouest-africains et leurs organisations. La population ouest-africaine est passée de 70 à 318 millions d’habitants entre 1950 et 2010. Elle devrait être multipliée par deux d’ici à 2050 pour atteindre 650 millions d’habitants. Ces chiffres sont encore plus spectaculaires si l’on s’intéresse aux villes : alors qu’ils n’étaient que 7 millions en 1950, les urbains ouest-africains sont aujourd’hui 140 millions. Et ce chiffre devrait encore tripler d’ici à 2030 (1). Ce taux de croissance, qui ne concerne pas que les grandes villes mais aussi les centres urbains de petite...

La démocratie contre la faim ?

Le 5ème rapport de l’observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition publié le 25 septembre 2012 met l’accent sur le rôle de la démocratie pour combattre la faim. Aujourd’hui, le système alimentaire mondial est de plus en plus contrôlé par une poignée d’entreprises multinationales à la recherche d’un profit maximal, sans tenir compte des intérêts des peuples. Il faut renverser cette logique en donnant le pouvoir aux populations affectées par la sous-nutrition, en renforçant la démocratie, en régulant les pratiques des entreprises et en luttant contre la corruption pouvant sévir au plus haut sommet de certains Etats. Telle...

Des alternatives pour nourrir le monde

Découvrez le numéro spécial d'Alternatives économiques, réalisé en partenariat avec le CFSI. L’année 2013 a mis une fois de plus en évidence les dérèglements d’un système agroalimentaire mondialisé. A la confusion habituelle sur la provenance géographique des aliments, s’est ajouté cette année le scandale des plats cuisinés à base de viande de cheval, alors que l’étiquette mentionnait « boeuf ». Et au moment même où l’Europe entière dénonçait cette vaste fraude, la Commission européenne proposait la réintroduction des farines animales pour l’alimentation des animaux d’élevage. Ce manque de transparence et de cohérence est corrélé à une industrialisation croissante, « du...

Ensemble, continuons à agir solidaires en 2013 !

Le CFSI vous adresse ses meilleurs vœux pour l'année 2013. En 2012, nous avons soutenu 140 actions grâce à vos dons. MERCI ! Continuons à agir solidaires en 2013. Le CFSI est une association créée en 1960, reconnue d'utilité publique. Pour en savoir plus : Qui sommes-nous ? Nos actions Faire un don

Table ronde : « L’Economie Sociale et Solidaire, facteur de développement au Sud »

Rosemary Gomes, directrice de l’économie solidaire et du commerce équitable à la Mairie de Rio de Janeiro (Brésil), est présente en France pour le Festival de films ALIMENTERRE. Elle participera également aux côtés de Pascal Canfin, Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, chargé du développement, à une table ronde intitulée « L’Economie Sociale et Solidaire, facteur de développement au Sud ». Cette table ronde est au programme du Carrefour de la solidarité internationale organisé par la Région Haute Normandie. Mercredi 14 novembre 2012 à 17h45 à l’Hôtel de Région 5 Rue Robert Schuman - Rouen Télécharger l'invitation [328ko.pdf] Inscription auprès...

Evénement : 6èmes Assises yvelinoises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale

Le samedi 11 octobre 2014, à partir de 8h45 au Collège Auguste Renoir à Chatou, se dérouleront les "6èmes Assises yvelinoises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale" et le Congo sera à l'honneur ! Le PCPA Congo, partenaire du CFSI, y tiendra un stand d’information et participera à l’Atelier 3 « La concertation pour le développement local pour de meilleures interactions entre pouvoirs publics et société civile ? ». Venez nombreux pour rencontrer les membres du PCPA ! En savoir plus sur le programme, les animations, les expositions, l'accès, l'inscription [902ko.pdf]

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.