Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Témoignage : Covid-19 et risques sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Témoignage : Covid-19 et risques sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest

Distribution de fruits et légumes, Sénégal © Enda Pronat

Alors que 53 pays africains sur 54 sont atteints par le coronavirus (voir ici la carte évolutive), Karfa Diallo d’Enda Pronat au Sénégal, association soutenue par le CFSI depuis 2014, se mobilise auprès des exploitations familiales pour sauver la production de la région maraîchère des Niayes. 80 % de la production horticole sénégalaise et plus particulièrement, l'approvisionnement de l'agglomération dakaroise en produits frais, dépendent de cette région.

« Le circuit court que nous avons mis en place avec la coopérative Sell Sellal repose sur des exploitations familiales de la région de Thiès avec des ventes en gros dans les marchés de proximité, des marchés de niche et des clients institutionnels (cantine scolaire, crèche, entreprises...) à Dakar, c'est-à-dire à 70 km.

La fermeture des marchés territoriaux et l'interdiction de transport, au moment même où les récoltes battent leur plein, affectent fortement les revenus des ménages. Après plusieurs mois de dur labeur, les légumes et autres denrées périssables seront majoritairement perdus.

Ainsi, ces familles pauvres risquent d’être plongées dans une situation d’insécurité alimentaire sans précédent. Fort de ce constat, Enda Pronat fait tout son possible pour soutenir les exploitations familiales afin de parer à la crise alimentaire qui guette. Notre mission est de leur apporter une aide d’urgence. »

Propos recueillis par téléphone le 20 avril 2020.

Le CFSI quant à lui rappelle que plus que jamais, si nous voulons éviter une hécatombe sanitaire et une insécurité alimentaire, la coopération internationale est nécessaire pour empêcher une envolée des prix sur les marchés, un gaspillage des ressources alimentaires et un effondrement dramatique de l'économie mondiale. Plus particulièrement en Afrique de l'Ouest, le CFSI appelle à la solidarité pour défendre l'agriculture familiale et paysanne et les métiers artisanaux qui permettent aux populations de vivre de leur travail et de produire une alimentation saine et durable à base de produits locaux. Faites un don.