Au Brésil, des formations permettent à des centaines de femmes et de jeunes de trouver un emploi qualifié

Au Brésil

Patos, Pombal et Souza sont trois villes de l’intérieur de l’Etat de la Paraïba, une des régions les plus pauvres du Brésil qui enregistre le plus fort taux migratoire vers les grandes métropoles urbaines.
L’économie locale est cependant en expansion avec l’implantation d’industries de confection textile et la récente décentralisation de services publics ou privés. Une opportunité pour les populations des quartiers défavorisés qui doivent néanmoins être formées. Jusqu’à présent, l’économie de la région exploitait une main d’œuvre peu qualifiée, voir enfantine, favorisant le trafic de drogue et la prostitution comme alternatives pour générer des revenus.
En un an, grâce à l’action d’Essor, ONG membre du CFSI, et de ses partenaires locaux, 544 jeunes et adultes ont bénéficié d’une formation dans les secteurs porteurs de la confection, de l’artisanat et du bâtiment. Certains étaient sans emploi avant leur formation : un tiers a trouvé du travail avec un salaire moyen de 643 Réais (1,4 fois le salaire minimum). D’autres exerçaient déjà une activité : leurs revenus ont augmenté en moyenne de 17 %.
Plus de 80 % des bénéficiaires sont des femmes. Parmi elles, Josenaide, 28 ans, maman d’une petite fille de 3 ans « J’ai toujours travaillé comme domestique car je n’ai pas de qualification professionnelle. Grâce à l’opportunité qui m’a été donnée par le CEMAR et ESSOR, j’ai pu apprendre à coudre, et plus particulièrement à confectionner des vêtements d’enfants. Aujourd’hui, je suis heureuse car grâce à cette activité, je peux payer les dépenses de la maison. J’ai beaucoup de rêves, comme celui de créer un atelier de confection. »
Le CFSI a financé ce projet à hauteur de 10 000 € (2010-2011).

Autres projets dans la thématique

La valorisation économique de l'épargne des migrants
Cette étude a été réalisée par le groupe de travail "Valorisation économique de l'épargne des migrants" rassemblant le FORIM, FINANSOL et...
Du champ à l'assiette – Produire, transformer, consommer autrement
Recueil de témoignages auprès de nos partenaires au Sud réalisé conjointement avec Syfia International, agence de presse associative membre du CFSI....
Au Vietnam, un commerce équitable local se met en place
La province de Ha Giang est l’une des plus pauvres du Viet-Nam. 80 % de la population appartient à l’une des 22 minorités ethniques. Fortement isolée, elle essaie de survivre dans des...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.