En Birmanie : quand la micro-finance génère des revenus

En Birmanie : quand la micro-finance génère des revenus

L’Etat de Chin, en Birmanie, est frontalier avec l’Inde. Il compte près de 450 000 habitants. L’économie est basée sur un système d’agriculture vivrière. Celle-ci est soumise à des conditions liées à la déforestation, l’érosion des sols entraînant une diminution des terres cultivables.
Les habitants doivent développer de nouvelles activités comme le montre Daw Hau Lum. Veuve à 39 ans, elle élève seule ses 4 enfants. Pour s’en sortir, elle a décidé d’adhérer à une institution de micro finance. Avec les prêts octroyés, elle a augmenté le stock de son échoppe. Progressivement, elle rembourse son emprunt. La marge de 10 %, qu’elle dégage, sert à acheter chaque année 18 sacs de riz destinés à la consommation familiale. Elle investit dans des activités agricoles, comme par exemple un poulailler.
Les formations en gestion proposées en accompagnement de son crédit ne sont pas étrangères à son succès. Elle a appris à mieux gérer son magasin et à établir des prévisions. Elle a osé prendre quelques risques en achetant une machine à coudre. De nouvelles activités en perspective lui permettront de disposer de revenus complémentaires pour que ses enfants continuent d’aller à l’école.
Ce projet est réalisé par le GRET, association membre du CFSI. Il s’inscrit dans le cadre du programme « Economie sociale et solidaire ». Le CFSI apporte un soutien de 20 000 euros sur deux ans.

Autres projets dans la thématique

Migration et phénomènes migratoires
Cette étude a été commandée par l'Agence française de développement et réalisée par le CFSI, le GRET, le FORIM et FINANSOL....
Au Brésil, des formations permettent à des centaines de femmes et de jeunes de trouver un emploi qualifié
Patos, Pombal et Souza sont trois villes de l’intérieur de l’Etat de la Paraïba, une des régions les plus pauvres du Brésil qui enregistre le plus fort taux migratoire vers les grandes...
Au Cambodge : une assurance santé au bénéfice des plus pauvres
Comment bénéficier d'une assurance santé alors que l’on gagne moins de 1.5 euros par jour ? Un problème de santé survient et toute une...

En faisant votre don, n'oubliez pas les avantages fiscaux !

Dans les 3 semaines suivant la réception de votre don, le CFSI vous fera parvenir un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Particuliers

66 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable
(au-delà, report sur les 5 années suivantes).
Ainsi, un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €.

Entreprises

Vos dons vous offrent une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % de leur montant dans la limite de 10 000 euros ou de 0.5 % du CA. H.T.
Au-delà de ce plafond ou en cas de déficit, un report est possible sur les 5 exercices suivants.