Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Insertion des jeunes et droit de l'enfant en Algérie | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Insertion des jeunes et droit de l'enfant en Algérie

Petite fille dessinant © PCPA Joussour

Piloté par le CFSI depuis 2008, le programme concerté pluri acteurs Joussour (PCPA Algérie) s’est donné pour mission de faire progresser les droits de l’enfant en Algérie. Depuis sa création, ce sont près de 68 000 enfants âgés de 0 à 12 ans qui ont bénéficié de ses actions sur un total de 316 000 bénéficiaires.

Handicaps mentaux et physiques : plus de droits et une meilleure prise en charge

Lutte contre les discriminations, inclusion à l’école, accès aux loisirs et à la culture… les associations membres du programme cherchent à développer des dispositifs de prise en charge pluridisciplinaires adaptés et innovants, comme la création de postes d’auxiliaire de vie scolaire.

L’Association des handicapés et leurs amis de Bouzeguene a fondé une Maison de santé Handicap. En plus d’assurer les missions d’information, d’orientation, d’appui à la constitution de dossiers administratifs, cette structure permet de créer des liens et des synergies entre 50 acteurs directement concernés par le handicap (associations, professionnels, chercheurs de la faculté de psychologie et pouvoirs publics).

Le développement de services de proximité

Bibliothèques mobiles, crèches, aires de jeux, campagne en faveur de l’environnement… les initiatives sont nombreuses et variées. Elles ont pour but de renforcer le lien social et d’éveiller les enfants à la citoyenneté.

L’Association culturelle Bel horizon a participé à la formation de 25 jeunes au métier de médiateur culturel. Ils font le lien entre les différents intervenants de la vie culturelle, améliorent et favorisent l'accès des jeunes et des populations à l’offre culturelle des institutions.

Encourager la jeunesse à venir en aide à l’enfance

D’autres associations membres, spécialisées dans le public jeune, encouragent la création d’actions en faveur d’enfants défavorisés. Ainsi l’organisation de sorties et d’activités ludiques avec des enfants orphelins placés en institution, ou encore des projets vidéos ou de théâtre pour recueillir des fonds à l’attention de ces derniers.

Toutes ces initiatives sont possibles grâce à une caractéristique majeure du programme : faire dialoguer ensemble les associations, les pouvoirs publics locaux, régionaux, nationaux et les services déconcentrés de l’État. Aujourd’hui, 133 organisations algériennes et françaises y participent : elles travaillent ensemble et échangent leurs savoir-faire pour la réussite de leurs projets.

Pour en savoir plus sur les projets menés au sein du PCPA Joussour. Le PCPA était également à l'honneur dans le rapport annuel 2016 de l'AFD.

PCPA Joussour est financé par l'Agence française de développement, l'Union européenne, la Fondation de France, la Fondation RATP, les membres du PCPA Algérie et les donateurs du CFSI.