Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
FANYI, ou comment la création d'un label qualité relance la production de riz local en Guinée | Comité Français pour la Solidarité Internationale

FANYI, ou comment la création d'un label qualité relance la production de riz local en Guinée

Étiquette pour la marque collective Fanyi, Guinée © Gret-MGE

En Guinée, du fait de la fragilité économique des producteurs locaux, 30 % du riz consommé est importé. Afin de dynamiser la production de riz local, le Gret, membre du CFSI, travaille depuis 2010 avec ses partenaires à valoriser le riz étuvé de mangrove.

Cette culture, soumise aux grandes marées des estuaires de Basse-Guinée, n’a pas besoin d’apport d’engrais ni de pesticides. Ce riz est très apprécié des guinéens et se vend 25 % plus cher que les autres riz.

En 2014, la marque collective interprofessionnelle Böra Maalé Fanyi est créée. L’objectif est de valoriser ce savoir-faire et de s’adresser à un marché de niche : restaurants (les Jardins de Guinée, le Damier, le Patio…), supermarchés (Leader Price, Super Bobo, Alima…), mais aussi le Centre culturel franco-guinéen, la Papeterie centrale ou encore des particuliers.

Ce projet profite à de nombreux ménages ruraux impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation de ce produit. Plus spécifiquement, il a permis la création d’une organisation interprofessionnelle, le Réseau Böra Maalé, d’impliquer 17 unions ou groupements de producteurs. Enfin, en un an, 1 tonne 1/2 a été vendue sous la marque Böra Maalé Fanyi à Conakry.

Ce projet a bénéficié d’un financement du CFSI à hauteur de 30 000 € sur 3 ans dans le cadre du programme Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao) du CFSI et de la Fondation de France. Depuis 2015, il entre dans une nouvelle phase de développement de la marque Fanyi.

Pour que ces actions continuent, le CFSI a besoin de votre soutien.