Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Au Cambodge : une assurance santé au bénéfice des plus pauvres | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Au Cambodge : une assurance santé au bénéfice des plus pauvres

© GRET - SKY - Cambodge

Comment bénéficier d'une assurance santé alors que l’on gagne moins de 1.5 euros par jour ? Un problème de santé survient et toute une famille est menacée. Pour pallier l'absence de protection sociale et limiter la vulnérabilité des familles cambodgiennes, le GRET, membre du CFSI, est engagé depuis plusieurs années dans la création d’un système de micro-assurance santé : « SKY ». L’objectif est de couvrir les risques de santé les plus graves, et de faciliter et encourager l’accès à une gamme de soins large, à la qualité contrôlée.

Aujourd’hui, SKY propose  des services de micro-assurance santé aux populations rurales dans trois provinces (Kandal, Takeo, Kampot) et aux familles de classe moyenne dans la capitale Phnom Penh.

SKY travaille aujourd’hui avec plus de 80 dispensaires et 12 hôpitaux nationaux. Les services proposés couvrent à la fois les soins primaires et l’hospitalisation. Les médicaments, examens complémentaires, analyses médicales, frais de transport en cas d’hospitalisation, ainsi qu’un petit capital décès, sont inclus.

En 2011, SKY assure 73 000 personnes dont 85 % en milieu rural. 110 agents de terrain recrutés dans les villages assurent la collecte des primes et le suivi des assurés. Le prix moyen de la prime par personne s’élève à 2,60 euros par an.

Localement reconnu par le Ministère de la santé comme un maillon essentiel de la protection sociale santé, l’enjeu du projet soutenu par le CFSI est d’assurer la pérennité institutionnelle et financière de SKY.

Cette année, le CFSI soutient ce projet à hauteur de 10 000 €.