Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Béjaia - Web doc « Jamais t’goul c’est fini » | Comité Français pour la Solidarité Internationale

bannière programme

Béjaia - Web doc « Jamais t’goul c’est fini »

Découvrez le témoignage de Mohamed Ait Amraoui, 30 ans, licencié en animation socioculturelle, sur son engagement au sein de l'association Ciné+. "Le travail de Ciné+ est important, il permet la création d'un espace culturel à Timzrit."

D’Annaba à Oran, en passant par Alger, El Oued, Bouira, Tizi Ouzou, Constantine et Béjaïa, huit jeunes impliqués dans le mouvement associatif algérien témoignent de leurs actions solidaires et de leurs engagements citoyens dans le Web documentaire « Jamais t’goul c’est fini » ou « Il ne faut jamais dire c’est fini ».

Ce web documentaire a été produit par Joussour et réalisé par Habiba Djahnine, avec le soutien de la Fondation de France, de l'Agence Française de Développement, du Ministère des Affaires étrangères et du Comité Français pour la Solidarité Internationale.