Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Togo : 3e édition de la campagne ALIMENTERRE à Lomé | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Actualités

bannière programme

Togo : 3e édition de la campagne ALIMENTERRE à Lomé

29/02/2016
© esf-oadel

L'association togolaise Oadel organise depuis plusieurs années la campagne ALIMENTERRE à Lomé.

Cette édition 2015 - qui s'inscrit dans la campagne ALIMENTERRE pilotée en France et à l'étranger par le CFSI - a pour objectif de promouvoir le « mieux manger en consommant local ».

33 000 personnes ont été sensibilisées dans une ambiance festive qui a mis à l’honneur l’art culinaire et les produits régionaux togolais.

Faire redécouvrir le goût des produits togolais aux habitants des quartiers pauvres

L'Oadel est allé à la rencontre des populations pauvres et urbaines du quartier de Bè en leur présentant des produits de la région : sauces de feuilles de manioc, de taro, moringa, pâte de maïs, de sorgho, de mil, couscous de fonio, vin de palme, liqueur de moringa ou encore jus de baobab…

8 000 personnes ont ainsi redécouvert ces produits frais et nourrissants autrefois tant appréciés, qui sont souvent délaissés pour des produits issus de l’importation.

Inciter les institutions togolaises à s’approvisionner auprès des producteurs locaux  

L'association a élaboré des livrets de recettes de cuisine togolaise à base de produits locaux et les a distribués aux restaurants, hôtels, écoles de formation et dans les lieux publics de la région.

La « BoBaR » boutique-bar-restaurant créée par l'Oadel avait pour l’occasion adopté une ambiance festive et musicale. Grâce à cette opération, les consommateurs sont de plus en plus nombreux. Le chiffre d’affaires de la BoBaR a plus que doublé ces derniers mois.

Mettre en débat les solutions pour une alimentation durable pour tous au Togo

Près de 1 500 togolais ont participé à des projections-débats dans le cadre du Festival ALIMENTERRE coordonné par l'Oadel. Quatre documentaires étaient à l’honneur : Manger, c’est pas sorcier,  Et maintenant nos terres, Palme, une huile qui fait tâche et Ceux qui sèment. Parmi les participants, Takara témoigne :
« L’agriculture est un métier noble. Les jeunes doivent se lancer sans complexe pour sauver le Togo de la faim ».

Par ailleurs, l’Oadel travaille pour améliorer le marketing et l‘emballage des produits de l’association. Pour en savoir plus, découvrez notre article ici.