Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Stoppons l'accord de partenariat économique qui appauvrirait l'Afrique de l'Ouest ! | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Actualités

bannière programme

Stoppons l'accord de partenariat économique qui appauvrirait l'Afrique de l'Ouest !

23/06/2016
Pétition stoppons les APE © Peuples Solidaires

Demandez aux eurodéputé-e-s de voter NON à la ratification de l’APE avec l’Afrique de l’Ouest en signant cette pétition.

L’Accord de partenariat économique (APE), initié par l’Union européenne en 2000, est censé favoriser le développement économique et réduire la pauvreté en Afrique de l’Ouest. Au lieu de cela, il contraint l'Afrique de l'Ouest à supprimer la plupart de ses protections commerciales vis-à-vis des importations de produits européens. 

L’APE sert avant tout les intérêts d’une poignée de multinationales européennes au détriment des populations les plus vulnérables d’Afrique de l’Ouest. 

Alors que le Parlement européen s’apprête à se prononcer sur la ratification de l’Accord, il est urgent d’agir et de soutenir la mobilisation de la société civile ouest africaine et européenne.