Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Non à la disparition des associations ! | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Actualités

bannière programme

Non à la disparition des associations !

20/09/2013
Non à la disparition des associations !

Appel à une mobilisation commune pour la reconnaissance du rôle des associations dans la société et le maintien des financements associatifs

Les associations sont aujourd’hui menacées dans leur existence même, alors qu’elles constituent l'un des piliers de la vie culturelle, sociale et démocratique. Elles sont aujourd'hui durement frappées par les plans de rigueur successifs : 

Les interventions de l'État ont régressé de 30% en 5 ans. Les collectivités locales ont également baissé, voir supprimé leurs financements, d’où la suppression de projets, d’actions, la multiplication de licenciements et la disparition de nombreuses associations qui jouent un rôle indispensable auprès des populations. Dans la période où la situation économique et sociale s’est lourdement aggravée, 9000 emplois associatifs ont été perdus fin 2012 et début 2013, après une perte de 26 000 entre fin 2010 et juin 2011. Le nouveau plan de rigueur pour 2014 et 2015 risque de se traduire par un énorme plan social invisible (plus de 30 000 emplois). 
 
Cela s'ajoute à des politiques publiques qui depuis 15 ans méprisent la vie associative en assimilant les associations à des entreprises commerciales, en les restreignant à un rôle de prestataires ou de soustraitants, en les obligeant à se regrouper sous la contrainte, en multipliant les appels d'offres au détriment de relations partenariales alors que la diversité associative est un trésor national. Les associations et à travers elles, les citoyens ont de moins en moins la possibilité de prendre des initiatives pour répondre aux besoins
des populations. 
 
Les associations sont en train de subir le même sort que les services publics depuis quelques années : une remise en cause de leur raison d’être au profit de logiques marchandes. Cela est inacceptable.
 
Ce que nous demandons
• La reconnaissance solennelle du rôle des associations citoyennes.
• Le maintien en 2014 et 2015 des financements publics de l'État comme des collectivités.
• Le maintien de la subvention au projet comme mode de financement normal des associations.
• Le refus de la généralisation des appels d'offre.
• La mise en place d'une réglementation adaptée aux petites et moyennes associations.
• Un nouveau dialogue entre associations et collectivités, qui doivent faire face aux mêmes enjeux.
 
C’est pourquoi les associations citoyennes ont constitué une plate-forme commune www.associationscitoyennes.net, qui a lancé un appel, signé aujourd’hui par 80 organisations nationales (dont le CFSI), 150 associations régionales ou départementales, 650 associations locales et environ 6000 responsables associatifs ou citoyens à titre individuel. 

Signez et faites signer largement autour de vous cet appel, faites connaître vos difficultés et vos possibilités d’action, en allant sur le site www.nondisparitionassociations.net

Les signataires appellent les associations et les citoyens à signer et à participer à la semaine d’action organisée du 14 au 22 septembre 2013 pour engager un débat public sur l’avenir et le rôle des associations, défendre les financements associatifs, interpeller les pouvoirs publics et les élus, et agir ensemble.
 
 
Contacts :
Pour Paris, Christine Ledésert : 01 42 51 87 75 ou Bernard Massera : 06 08 54 75 98
Pour le national, Isabelle Boyer : 07 70 98 78 56 – contact@associations-citoyennes.net