Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Êtes-vous sûr de tout savoir sur la faim ? | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Actualités

bannière programme

Êtes-vous sûr de tout savoir sur la faim ?

29/02/2016
© Yves le Bars, CFSI

7 questions pour comprendre les paradoxes de la faim 

795 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 10 % de la population de la planète. Même si les progrès sont notables, 57 pays sur 129 n’ont toujours pas réussi à réduire de moitié la pauvreté et la proportion de personnes souffrant de la faim, selon l'Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO). Au rang des plus fragiles : l’Afrique Subsaharienne et l’Asie du Sud.

Paradoxalement, 75 % des personnes souffrant de la malnutrition sont les paysans et leurs familles.

Savez-vous que la faim n’est pas due au manque de disponibilité de nourriture ? Ou encore à une trop grande croissance démographique ?

Les causes sont de deux natures.

Un modèle industriel destructeur de l’environnement, qui a instauré une dépendance aux énergies fossiles, aux pesticides et a contribué à détruire les écosystèmes. Le changement climatique pourrait avoir un impact sur 70 % des cultures, augmentant de 600 millions le nombre de personnes souffrant de la faim d’ici à 2080.

Une financiarisation de l’économie mondiale, qui augmente la pression sur les matières premières, encourage l’accaparement les terres, le brevetage de semences… Le paysan en bout de chaine est victime des dérives d'une économie qui oublie les droits humains.

Autrement dit, la faim dans le monde ne peut disparaître sans un engagement fort de la part des politiques et des citoyens pour une répartition plus juste des ressources.

Vous voulez tout comprendre et tester vos connaissances sur la faim ? Faites notre quizz ici.