Array
(
    [newsletters] => Array
        (
            [#type] => value
            [#value] => Array
                (
                    [1629] => 1
                )

        )

    [mail] => Array
        (
            [#title] => Email
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#maxlength] => 128
            [#weight] => 10
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Courriel
        )

    [subscribe] => Array
        (
            [#type] => submit
            [#value] => Je m'abonne
            [#weight] => 20
        )

    [prenom] => Array
        (
            [#title] => Prénom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 11
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Prénom
        )

    [nom] => Array
        (
            [#title] => Nom
            [#type] => textfield
            [#size] => 20
            [#weight] => 12
            [#required] => 1
            [#placeholder] => Nom
        )

    [#validate] => Array
        (
            [0] => at_newsletter_subscription_form_validate
        )

)
Accès à la terre : les paysans ont-ils encore des droits ? | Comité Français pour la Solidarité Internationale

Actualités

bannière programme

Accès à la terre : les paysans ont-ils encore des droits ?

12/11/2014
Hors-série spécial "droit à la terre" d'Altermondes - novembre 2014

13 NOVEMBRE 2014 - SORTIE EN KIOSQUE DU NOUVEAU HORS-SERIE D’ALTERMONDES 

2014, année internationale de l’agriculture familiale. Altermondes fait le point sur une thématique plus que jamais d’actualité !

En faisant de 2014 l’Année internationale de l’agriculture familiale, les Nations unies ont voulu rehausser l’image de l’agriculture familiale et de la petite agriculture, souvent perçue comme archaïque. Près d’un milliard de personnes souffrent encore aujourd’hui de la faim dans le monde et 80% d’entre elles sont des ruraux, autrement dit ceux-là même qui produisent ce que nous mangeons. Si les paysans meurent de faim, ce n’est pas tant du fait d’aléas climatiques, que de l’absence de volonté politique et d’un mode de développement agricole qui ne bénéficie qu’à une poignée de grands acteurs économiques qui ont compris que la faim était un investissement rentable et les matières premières agricoles un bon placement. Ces dérives s’observent par l’accaparement des terres.

Dans ce contexte, Altermondes a décidé de s’intéresser à ces sujets en leur dédiant un hors-série de 80 pages. Il y dresse un état des lieux des atouts de l’agriculture familiale qui emploie encore aujourd’hui l’écrasante majorité des 1,3 milliard d’actifs agricoles, dénonce les menaces et les difficultés qui pèsent sur le secteur agricole en France comme dans le reste du monde, et surtout met en lumière des propositions, des initiatives qui vont dans le sens d’un accès plus juste à la terre : France, Inde, Togo, etc. Le CFSI a contribué à l’article « droits des paysans : récit d’une première victoire » à propos de la mobilisation réussie de la société civile internationale, qui a obtenu la rédaction par les Nations-Unies, d’une Déclaration des droits des paysans. Cette déclaration a pour but de combattre les nombreuses discriminations qu’ils subissent.

Tiré à 20 000 exemplaires, ce hors-série N°18 donne la parole à des personnalités expertes de ces thématiques et propose des formats originaux allant de la bande dessinée au reportage photo.

Parole à des personnalités de renommée internationale

Ibrahima Coulibaly, président de la Coordination nationale des organisations paysannes au Mali (CNOP) et ambassadeur de la FAO pour l’année internationale de l’agriculteur familiale revient sans détour et sans langue de bois sur les enjeux de l’agriculture et fustige l’irresponsabilité des États en la matière.

Olivier De Schutter, professeur de droit international et ancien rapporteur spécial de l’Onu sur le droit à l’alimentation, nous éclaire sur le Comité de sécurité alimentaire mondiale et les principes pour l’investissement responsable dans l’agriculture qu’il a adopté en octobre dernier.

Rajagopal P.V., fondateur du mouvement indien Ekta Parishad, dénonce l’absence de réforme agraire qui, dans de nombreux pays, prive les populations les plus pauvres d’accès à la terre et annonce l’organisation d’une marche pacifique d’un million de personnes qui ralliera New Delhi, en Inde, à Genève, en Suisse, en 2020.

Altermondes a construit ce numéro en partenariat avec  Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF), Agter, CCFD-Terre Solidaire, CFSI, Confédération paysanne, Coordination Sud, Grdr, Gret, One France, Oxfam France, Peuples Solidaires et Terre de liens. Pour en savoir plus : www.altermondes.org